home facebook phone
Appelez-nous
450-358-4983
icon chiro

Les traitements et les techniques

Ajustement chiropratique

Thérapie manuelle

Thérapie manuelle

La thérapie manuelle, ajustement ou manipulation articulaire, est l'outil principal du chiropraticien. Cette méthode fut initiée par le fondateur de la chiropratique, DD Palmer en 1895 et les études quant à son efficacité sont de plus en plus probantes.


De quoi s'agit-il?

Beaucoup de gens croient encore que lors d'une manipulation, on replace un os. C'est beaucoup plus complexe. La manipulation est une pression rapide et de faible amplitude qui est exercée avec la main au niveau d'une articulation dans le but d'induire une augmentation de sa mobilité. Il est possible de l'appliquer à la plupart des articulations du corps humain. Elle est souvent accompagnée d'un bruit de craquement qui est le résultat de la libération d’un gaz situé à l'intérieur de l'articulation. La manipulation est un acte précis qui ne doit qu'être fait par un professionnel qualifié dans le domaine. La formation universitaire en chiropratique comprend plusieurs heures à l'enseignement de cette manœuvre.

Où doit-on faire une manipulation?

Le chiropraticien utilisera la thérapie manuelle au niveau d'une articulation qui est restreinte dans son mouvement. Cette restriction est la source de raideurs, limitation de mouvement et de douleurs. En plus, si une restriction n'est pas corrigée, les compensations faites par le corps causeront d'autres problèmes.

Quels sont les effets?

Lors de la manipulation, les ligaments et les muscles qui retiennent les os ensemble subissent une élongation. Cette élongation aura deux effets:

  1. Premièrement, l'articulation retrouvera sa mobilité normale
  2. Deuxièmement, les multiples récepteurs du système nerveux situés dans ces muscles et ligaments seront stimulés et déclencheront un influx nerveux qui réduira les spasmes musculaires, réduira la douleur et améliorera la qualité des informations provenant de cette articulation. En augmentant la mobilité d'une articulation bloquée et diminuant les spasmes musculaires par effet réflexe, l'ensemble de la mécanique de la région traitée s'améliore et cela favorise la guérison.

Références

  1. Bronford G et al, Efficacity of spinal manipulation and mobilisation for low back pain and neck pain: a systematic review and best evidence synthesis, Spine Journal 2004, 4(3)
  2. Koes BW et al , Clinical guidelines for the management of low back pian in primary care: an international comparison, Spine 2001,26(22)
  3. UK BEAM Trial team, United Kingdom back pain exercice and manipulation randomised trial: cost effectiveness of physical treatment for back pain in primary care. BMJ 2004 329(7479)

Graston

Graston

Technique de mobilisation des tissus mou (muscle, tendon, ligament) à l'aide d'instruments spécialasés afin d'éliminer les noeuds musculaires, les adhérences et les tissus fibreux. Donne d'excellents résultats avec les tendinites chroniques et problèmes musculaires chroniques.


Relâchement myofascial (MRT)

MRT

Consiste en des manoeuvres combinées d'étirement et de massage profond afin de dégager les noeuds musculaires et les muscles raccourcis.Idéal pour les tendinites , bursite et problème d'origine musculaire.


Percusseur

Percusseur

Appareil de percussion afin de détendre les muscles et les articulations rigides. Aussi utilisé pour activer la circulation et disperser l'inflammation.


Activateur

Activateur

Instrument utilisé afin d'obtenir des micros mouvements d'une articulation et ainsi obtenir une stimulation des récepteurs kinétique responsable du tonus musculaire.


Taping neuro-proprioceptif

Ce sont des supports temporaires fabriqués à partir de ruban élastique et appliqués de façon précise afin de protéger et d'aider une articulation à fonctionner durant sa guérison

Onde de choc

Un traitement rapide sur et efficace

La thérapie par ondes de choc extracorporelle (ESWT) a su s'imposer dans la plupart des pays. Après avoir prouvé son efficacité dans la désintégration de calculs rénaux depuis plusieurs décennies, la thérapie ESWT s'est également imposée au cours des dernières années dans les domaines de l'orthopédie et la réadaptation.

Les ondes de choc radiales sont des ondes acoustiques de haute énergie. Elles sont transmises à travers la surface de la peau et diffusées radialement dans les tissus humains. L'organisme réagit en augmentant l'activité métabolique tout autour de la zone douloureuse pour ainsi accélérer la cicatrisation et régénérer les tissus affectés.

VOUS SOUFFREZ DE DOULEURS CHRONIQUES...

  • ...au talon ?
    Le moindre magasinage vous fait souffrir ? Renoncez-vous aux balades, jogging ? Marchez à nouveau sans douleur !
  • ...au coude ?
    Souvenez-vous d'avoir joué au tennis, squash, golf, badminton sans douleur ? Avez-vous mal au coude (tennis-elbow) ? Retrouvez à nouveau votre bien-être d'autrefois!
  • ...à l'épaule ? Ressentez-vous une douleur en essayant de lever le bras, de vous habiller, de vous peigner ou lorsque vous soulevez quelque chose ? Vous sentir bien et profiter pleinement de la vie est encore possible.
  • ...au genou ? Ressentez-vous une douleur en essayant de vous accroupir ou de descendre des escaliers? Refaire du jardinage ou vous pencher est maintenant possible.
  • ...aux hanches? vous souvenez-vous d'avoir dormi une nuit complète sans vous être réveillé ? De danser ou bouger sans ressentir de la douleur ? Il est maintenant possible de retrouver votre souplesse et enfin bénéficier d'une bonne nuit de sommeil.

Thérapie par ondes de choc radial... pour être bien

Une solution moderne pour vos problèmes!

Qu'est-ce que la thérapie par onde de choc?

La Thérapie par ondes de choc est une série de percussions sur la région affectée. L'onde de choc est physique et non électrique.

Comment ça fonctionne?

Diverses théories existent, mais les plus probables sont les 2 suivantes :

  1. Le traitement entraîne une réaction inflammatoire. Le corps répond en augmentant son activité métabolique dans la zone douloureuse, stimulant et accélérant ainsi le processus de guérison.

  2. L'onde de choc détruit le tissu cicatriciel et une éventuelle calcification.

Quelles parties du corps peuvent être traitées?

Nous avons traité des tendinites chroniques de l'épaule, du coude, de la hanche, du genou et tendon d'Achille. On peut également détruire l'épine de Lenoir (fasciite plantaire) ainsi que la calcification de tendons.

Quels sont les avantages de l'onde de choc?

Cette thérapie ne se sert pas de rayons X ou de médicaments; elle stimule le processus naturel de guérison du corps. On assiste généralement à une diminution immédiate de la douleur et à une amélioration de la mobilité. Les effets secondaires sont mineurs. Cette thérapie peut également permettre d'éviter une opération chirurgicale.

Quelle est la durée de chaque traitement?

Deux mille chocs sont administrés par session. Cela prend environ 5 minutes.

Combien de traitements me seront nécessaires?

Normalement, 3 traitements sont nécessaires à une semaine d'intervalle; dans de rares cas, 2 autres traitements peuvent s'avérer nécessaires si votre état est très chronique.

Le traitement en lui-même est-il douloureux?

Oui. La douleur est intense pendant 5 minutes, mais est généralement tolérée par tous. Cependant, si vous ne la tolérez pas, une anesthésie locale peut être infiltrée.

Aurais-je mal après le traitement?

À votre départ de la clinique, vous ne ressentirez généralement rien mais 2 à 4 heures après le traitement, vous pourrez ressentir une douleur lancinante. Cette douleur lancinante pourrait se poursuivre pendant 24 heures. Dans certains cas, elle peut durer jusqu'à 48 heures; et dans de très rares cas, jusqu'à 5 jours.

Que dois-je faire si je souffre après le traitement?

L'onde de choc a provoqué une réaction inflammatoire qui doit être combattue par le processus naturel de guérison du corps. Par conséquent, ne prenez pas d'anti-inflammatoires. Ne mettez pas de glace. La douleur devrait se résorber dans les 24 heures.

Et si ça va bien après le traitement?

Nous vous recommandons de diminuer vos activités durant les 48 heures après le traitement. Si vous vous sentez bien, ne profitez pas de la situation, et ce, pour une période de 2 semaines. Considérez que vous êtes toujours blessés!

La thérapie par onde de choc est-elle couverte par mon assurance?

La plupart des compagnies d'assurance remboursent en tout ou en partie les frais selon la couverture de votre plan, les co-paiements ou les franchises applicables.

Quel est le taux de succès de ce genre de traitement?

Nous avons obtenu près de 77 % de succès dans des cas chroniques qui n'avaient pas répondu aux autres modes de traitement. Nos résultats sont comparables à ceux obtenus à travers le monde.

Et si cela ne marchait pas pour moi?

Il faut environ 3 à 4 mois pour pouvoir connaître le degré de réussite du traitement et savoir s'il vous a été bénéfique. Bien que des effets à court terme soient exceptionnels, mais possibles, ce sont cependant les avantages à long terme qui sont le plus importants et peuvent prendre de 3 à 4 mois. Si après cette période, il n'y a eu aucune amélioration notable, le dernier recours (à éviter si possible) est l'opération chirurgicale.

Pourquoi dois-je signer un formulaire d'accord?

Ce type de traitement n'est pas conventionnel. La douleur peut être temporairement accrue. Une contusion et un gonflement peuvent aussi survenir. C'est pourquoi les patients doivent être informés de tous les aspects relatifs au traitement avant qu'il ne commence.

Y a-t-il des contre-indications ou des précautions à prendre?

OUI!

  • Injections de cortisone: Aucune au cours du mois précédent
  • Médicaments anti-coagulants tels que Heparin ou Coumadin
  • Problèmes cardiaques ou circulatoires
  • Cancer
  • Diabète
  • Grossesse
  • Vaisseaux sanguins et nerfs trop près de la région atteinte

TENDINOPATHIE (TRAITEMENT PAR ONDE DE CHOC)

Définition

Ce terme désigne de façon générale les atteintes des tendons qui sont les ligaments de nature fibreuse et de coloration blanche des muscles apparaissant sous la forme de petits cylindres ± aplatis et permettant l'insertion du muscle sur l'os. Un des tendons le plus connus est le tendon d'Achille qui permet la réunion des tendons des muscles jumeaux et du solaire (mollet), il s' insère à la face postérieure du calcanéum (arrière de cet os).

Au départ (1981) les ondes de choc ont été utilisées en médecine pour traiter les calculs urinaires (lithiases). Il s'agissait de la lithotritie ultrasonore extracorporelle suivie par la suite par la lithotritie intracorporelle avec cathétérisme des voies urinaires (pénétration de l'intérieur des voies urinaires par un cathéter : petit tube souple). Quelques années plus tard, les spécialistes en médecine du sport ont eu l'idée d'utiliser cette technique pour traiter des calcifications non plus cette fois-ci de l'appareil urinaire, mais de l'appareil locomoteur, à savoir les tendons et les aponévroses.

Mode d'action L'onde de choc possède la capacité d'assouplir, en terme médical on parle de défibroser, les substances molles (muscles, tendons, aponévroses etc.). Elle semble agir comme un massage transverse bien connu des kinésithérapeutes mais beaucoup plus efficace ou si on préfère plus intense. L'action de l'onde de choc induit une accentuation de la vascularisation c'est-à-dire de l'arrivée et du départ du flux sanguin au niveau des tissus, ce qui a été prouvé par des examens complémentaires tels que l'écho doppler couleur entre autres. L'onde de choc semble créer des microplaies qui nécessairement finissent par cicatriser ensuite. Ceci explique que les résultats doivent se faire attendre parfois assez longtemps (parfois deux mois), le patient doit en être prévenu. Les ondes de choc en créant des microplaies localement, favorisent la libération des substances antidouleurs (antalgiques) localement ce qui également entraîne une amélioration cette fois-ci plus précoce.

Les contre-indications à l'utilisation des ondes de choc sont avant tout les anticoagulants et les troubles de la coagulation. Les autres contre-indications sont les algoneurodystrophies, pathologies particulièrement douloureuses et susceptibles d'être aggravées sur le plan de l'hyperalgie (augmentation de la douleur) par l'utilisation des ondes de choc.

RÉFÉRENCES

  1. Abstract-Heel Pain Treatment Results using Extracorporeal Pulse Activation Therapy (EPAT) vs. Extracorporeal Shock Wave Therapy (ESWT). by Angela Drury-Schimberg, D.P.M., F.A.C., F.A.S.
  2. The American Journal of Sports Medicine - Eccentric Loading, Shock-Wave Treatment, or a Wait-and-See Policy for Tendinophathy of the Main Body of Tendo Achillis Jan D. Rompe, M.D., Bernhard Nafe, M.D., John P. Furia, M.D. Ph.D., and Nicola Maffulli, M.D., Ph.D., F.R.C.S.(Orth)
  3. The American Journal of Sports Medicine - High-Energy Extracorporeal Shock Wave Therapy as a Treatment for Insertional Achilles Tendinopathy by John Patrick Furia, M.D.
  4. The American Journal of Sports Medicine - Extracorporeal Shockwave for Chronic Patellar Tendinopathy Ching-Jen Wang M.D., Jih-Yang Ko M.D., Yi-Sheng Chan M.D., Lin-Hsiu Weng M.D. and Shan-Lin Hsu M.D. 5.Physical Therapy - Effectiveness of Radial Shock-Wave Therapy for Calcific Tendinitis of the Shoulder: Single-Blind, Randomized Clinical Study
  5. Radial Shockwave Therapy in Calcific Tendinitis of the Rotator Cuff.pdf Dr. P. Magosch, ATOS Clinic Heidelberg (Germany).
  6. Evaluation of Low-Energy Extracorporeal Shock-Wave Application for Treatment of Chronic Plantar Fasciitis By Jan D. Rompe, MD, Carsten Schoellner, MD, And Bernhard Nafe, MD
  7. The American Journal of Orthopedics - Safety and Efficacy of ESWT for Chronic Lateral Epicondylitis.pdf By John P. Furia, M.D.
  8. Foot and Ankle International - ESWT for the Treatment of Plantar Fasciitis
  9. The American Journal of Sports Medicine - Shock Wave Therapy for Patients with Lateral Epiconylitis of the Elbow By Ching-Jen Wang, M.S. & Han-Shiang Chen, M.D.
  10. Radial Extracorporeal Shock Wave Therapy (rESWT) in Chronic Plantar Heel Pain - a RCT L. Gerdesmeyer, L. Weil, B. Scrurran, J. Stienstra, C. Frey, K. Fedder, M. Maier, M. Henne, M. Russlies, H. Lohrer, J. Vester
  11. Der niedergelassene Chirurg - Radial Shockwave Therapy in Heel Spur (Plantar Fasciitis)
  12. Techniques in Foot and Ankle Surgery - Shock Wave Therapy for Treatment of Foot and Ankle Conditions Alastair Younger, MB, ChB, FRCSC
  13. Extracorporeal shock wave therapy for the treatment of chronic calcifying tendonitis of the rotator cuff: a randomized controlled trial. Gerdesmeyer L, Wagenpfeil S, Haake M, Maier M, Loew M, Wortler K, Lampe R, Seil R, Handle G, Gassel S, Rompe JD. Department of Orthopedic Surgery and Sportstraumatology, Technical University Munich, Munich, Germany.
  14. Repetitive low-energy shock wave application without local anesthesia is more efficient than repetitive low-energy shock wave application with local anesthesia in the treatment of chronic plantar fasciitis Rompe JD, Meurer A, Nafe B, Hofmann A, Gerdesmeyer L.
  15. Extracorporeal Shock Wave Therapy without Local Anesthesia for Chronic Lateral Epicondylitis Frank A. Pettrone, MD1 and Brian R. McCall, MD2

The American Journal of Sports Medecine - High-Energy Extracorporeal Shock Wave Therapy as a Treatment for Insertional Achilles Tendinopathy by John Patrick FuriaM.D. The American Journal of Sports Medecine - Extracorporeal Shockware for Chronic Patellar Tendinopathy Physical Therapy - Effectiveness of Radial Shock - Wave Therapy for Calcific Tendinits of the Shoulder : Single-Blind, Randomized Clinical Study Radial Shockware Therapy in Calcific of the Rotator Cuff TEvaluation of low - Energy Extracorporeal Shock - Wave Application for Treatment of Chronic Plantar Fasciitis The American Journal of Orthopedics - Safety and Efficacy of ESWT for Chronic Lateral Epicondylitis by Ching-Jen Wang M.D., Jih-Yang Ko M.D., Yi-ShengChangM.D., Lin-HsiuWengM.D.and Shan-LinHsuM.D. by Dr. P. Magosch,ATOSClinic Heidelberg (Germany) by Jan D. Rompe M.D., Carsten SchnoellnerM.D.and Bernhard NafeM.D. by John P. FuriaM.D.

Navigation
close
Rendez-vous en ligne arrowRight
home facebook phone
Appelez-nous
450-358-4983